Pharmacie de garde
Syndicat des Pharmaciens du Haut-Rhin - GRIPPE : IL N'EST PAS TROP TARD POUR SE FAIRE VACCINER !
 Syndicat des Pharmaciens du Haut-Rhin
  Science et Conscience - Unité de Doctrine et Discipline.
  Articles archivés  Sujets
Toute l'actualité du site
Connexion
Principal
Communauté
Temps de lecture à propos de 3 minutes
GRIPPE : IL N'EST PAS TROP TARD POUR SE FAIRE VACCINER !  
Proposé par andre le mercredi 10 janvier 2007

Informations

PARIS, 9 janvier - Le ministère de la Santé a décidé de prolonger d'un mois -soit jusqu'au 31 janvier 2007- la validité des bons permettant aux personnes âgées ou atteintes de certaines maladies chroniques (comme l'asthme ou le diabète par exemple) de bénéficier d'une prise en charge intégrale du vaccin contre la grippe par l'assurance maladie, a annoncé la Direction générale de la santé (DGS) dans un communiqué diffusé vendredi soir..../


/....

Le virus de la grippe circule dorénavant sur tout le territoire mais l'épidémie de grippe saisonnière n'a pas encore véritablement débuté et "il est encore temps de se faire vacciner pour la saison 2006-2007", indique le ministère de la Santé. Une invitation à prendre d'autant plus au sérieux que "même si l'épidémie de grippe semble débuter tardivement cette année, [...] le nombre de cas est en augmentation et l'épidémie peut sévir jusqu'au printemps", prévient la DGS en rappelant que la vaccination représente le moyen le plus efficace pour éviter les complications de la grippe, qui peuvent s'avérer graves chez les personnes les plus fragiles.

"A ce jour, un peu plus de 50% des personnes concernées par les recommandations se sont fait vacciner, ce qui est inférieur à la couverture vaccinale des années précédentes", déplore la DGS dans son communiqué.

D'après les informations communiquées par la DGS à l'APM, les laboratoires pharmaceutiques ont mis cette année sur le marché 13,84 millions de doses de vaccin contre la grippe, soit près de deux millions de plus que l'an dernier, de façon à couvrir la demande supplémentaire liée à l'élargissement de la population bénéficiant d'une prise en charge intégrale du vaccin par l'assurance maladie.

En effet, jusqu'ici le vaccin contre la grippe était pris en charge à 100% par la sécurité sociale pour les personnes âgées de 65 ans et plus ainsi que pour les patients souffrant de certaines maladies chroniques (neuf affections de longue durée -ALD- sur les trente existantes, telles que le diabète, l'insuffisance cardiaque et respiratoire grave ou encore la mucoviscidose). Mais cette prise en charge intégrale de la vaccination est désormais également proposée aux patients atteints d'un asthme persistant modéré ou d'une bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), aux personnes séjournant dans un établissement de santé de moyen ou long séjour, quel que soit leur âge, ainsi qu'aux enfants et adolescents âgés de six mois à 18 ans dont l'état de santé nécessite un traitement prolongé par l'acide acétylsalicylique (syndrome de Kawasaki compliqué et arthrite chronique juvénile). A l'automne 2006, onze millions de bons permettant aux assurés de retirer gratuitement le vaccin prescrit par leur médecin en officine sans avance de frais ont donc été envoyés par l'assurance maladie (contre neuf millions en 2005).

Pourtant, malgré l'augmentation du volume global de vaccins disponibles et la progression du nombre de bons envoyés aux assurés, supposées être suffisantes pour couvrir la demande supplémentaire liée à l'élargissement de la population bénéficiaire de la prise en charge à 100%, "entre le 1er septembre et le 5 décembre 2006 [le vaccin ayant été mis à disposition du public le 12 octobre 2006 dans les officines, ndlr], environ 4,35 millions de vaccins ont été remboursés par l'Assurance maladie, soit des chiffres équivalents à ceux observés en 2004 et 2005 pour la même période", indique-t-on à la DGS.

A travers cette prolongation de la période de validité des bons, le ministère -qui rappelle aussi dans ce communiqué "l'intérêt de la vaccination des professionnels de santé et d'aide à la personne ainsi de même que celle des personnes susceptibles de transmettre la grippe à des sujets à risque"- espère donc favoriser une amélioration de la couverture vaccinale antigrippale dans les populations les plus fragiles.

Pour relayer cette information, un message pourrait être adressé aux professionnels de santé via la liste de diffusion "DGS-urgent", indique-t-on à la DGS. La Caisse nationale d'assurance maladie des travailleurs salariés (Cnamts) indique pour sa part que "les caisses vont évidemment être informées" et qu'une mise à jour de son site Internet d'information sur la vaccination antigrippale (www.vaccinationgrippe.fr) va être effectuée.

ci dessous :

Bons de prise en charge gratuite du vaccin antigrippal :
Prolongation jusqu’au 31 janvier 2007
A la demande du Ministère de la Santé et des Solidarités, la CNAMTS vient de prolonger d’un mois supplémentaire la période de validité de ces bons. (voir encadré en page 2). Annonces officielles visibles aux adresses suivantes :
https://dgs-urgent.sante.gouv.fr
http://www.sante.gouv.fr/htm/actu/31_070105b.pdf

GRIPPE : IL N'EST PAS TROP TARD POUR SE FAIRE VACCINER !

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !



Connexion
lien recommandation

Recommander cet article:

Options

Format imprimable Envoyer cet article à un(e) ami(e)

Vote article
Score estimé: 0
Vote(s): 0

Prenez une seconde pour voter pour cet article
Excellent
Très bien
Bien
Moyen
Mauvais

Liens connexes
L'article le plus lu à propos de Informations

Tous les logos et les marques présentes sur ce site appartiennent à leurs propriétaires respectifs.
Des détails sur les copyrights et les modules installés peuvent être trouvés Ici.

Vous pouvez syndiquer le contenu de ce site : Flux-RSS/RDF.

Les commentaires, les articles et le contenu sont quand à eux sous la responsabilité de leurs rédacteurs.
© by Syndicat des Pharmaciens du Haut-Rhin


Page générée en 0.0532 secondes, avec 13 requêtes SQL