Pharmacie de garde
Syndicat des Pharmaciens du Haut-Rhin - tombezmaladeaujourdhui
 Syndicat des Pharmaciens du Haut-Rhin
  Science et Conscience - Unité de Doctrine et Discipline.
  Articles archivés  Sujets
Toute l'actualité du site
Connexion
Principal
Communauté
Temps de lecture à propos de 2 minutes
tombezmaladeaujourdhui  
Proposé par andre le jeudi 29 mai 2008

Informations
URGENCE !

Il n'y a plus une minute à perdre pour tomber malade.
Les Pharmaciens vous proposent quelques conseils pour y arriver dès aujourd'hui.
Rendez-vous sur 

 www.tombezmaladeaujourdhui.com



 

La campagne des pharmaciens d’officine au service de la santé publique a pour but de mobiliser les patients qui, par voie de pétition, interpellent directement les pouvoirs publics pour conforter le modèle officinal français qui présente des garanties uniques pour la santé publique et le lien social en France. A la veille de la Présidence française de l’Union européenne, cette campagne vise à réaffirmer les principes qui soutiennent notre modèle de santé publique, et dont l’officine constitue un maillon irremplaçable.

Le pharmacien sait orienter les patients quelle que soit leur situation personnelle et leurs revenus. Professionnel de santé au terme d’une formation spécialisée de 6 années d’université, le pharmacien prodigue les conseils nécessaires au bon usage des médicaments. Il est aussi garant de la sécurité de leur vente. Il a l’obligation de se fournir auprès de fabricants dûment contrôlés afin d’éviter toute contrefaçon. Il est soumis à une éthique et exerce dans un établissement contrôlé par les Autorités de santé.
Vendre des médicaments hors de l’officine, ce serait prendre de réels risques pour la santé et la sécurité des patients.



Propriétaire de son officine, le pharmacien exerce aujourd’hui son activité en toute indépendance et garantit au patient un conseil libre et objectif. Laisser le capital des officines françaises aux investisseurs non-professionnels de santé pourrait faire passer les préoccupations de santé publique au second plan. 

Ouvrir le capital des pharmacies, ce serait prendre de réels risques pour la santé des patients et pour leur bon usage de médicaments adapté aux seuls critères de santé publique.

 



Aujourd’hui, les pharmaciens d’officine assurent un service de garde 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, partout en France, ce qui évite aux patients de se heurter à un rideau baissé. Chaque Français a accès à une officine à moins de 6 minutes de chez lui. Avec le vieillissement de la population et l’augmentation des maladies chroniques, le rôle de proximité que joue la pharmacie devient de plus en plus précieux.

Perdre l’équilibre du réseau officinal implanté sur tout le territoire, ce serait prendre de réels risques pour l’accueil de proximité des patients.


De par leur compétence et leur rôle de proximité, les pharmaciens sont appelés à jouer un rôle accru dans la prévention et la coordination des soins face au vieillissement de la population.
Services apportés aux personnes maintenues à domicile, accompagnement thérapeutique des patients : le pharmacien d’officine s’adapte et agit pour offrir un conseil santé de proximité et palier aux déserts médicaux de plus en plus importants.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

tombezmaladeaujourdhui

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !



Connexion
lien recommandation

Recommander cet article:

Options

Format imprimable Envoyer cet article à un(e) ami(e)

Vote article
Score estimé: 0
Vote(s): 0

Prenez une seconde pour voter pour cet article
Excellent
Très bien
Bien
Moyen
Mauvais

Liens connexes
L'article le plus lu à propos de Informations

Tous les logos et les marques présentes sur ce site appartiennent à leurs propriétaires respectifs.
Des détails sur les copyrights et les modules installés peuvent être trouvés Ici.

Vous pouvez syndiquer le contenu de ce site : Flux-RSS/RDF.

Les commentaires, les articles et le contenu sont quand à eux sous la responsabilité de leurs rédacteurs.
© by Syndicat des Pharmaciens du Haut-Rhin


Page générée en 0.0676 secondes, avec 15 requêtes SQL