Pharmacie de garde
Syndicat des Pharmaciens du Haut-Rhin - Tabac et prise de poids
 Syndicat des Pharmaciens du Haut-Rhin
  Science et Conscience - Unité de Doctrine et Discipline.
  Articles archivés  Sujets
Toute l'actualité du site
Connexion
Principal
Communauté
Temps de lecture à propos de 3 minutes
Tabac et prise de poids  
Proposé par andre le vendredi 04 juin 2004

le tabac c'est tabou ...

S'arrêter de fumer sans prendre de poids

La perspective de prendre des kilos sitôt l'arrêt de la cigarette démotive plus d'un fumeur et surtout plus d'une fumeuse.
Dans le cadre de la Journée mondiale sans tabac*, quelques conseils pour réussir sans grossir....


Dans l'entre-deux-guerres, les publicités encourageaient les femmes à fumer plutôt que de manger une sucrerie pour éviter de grossir ! Aujourd'hui, cette crainte n'incite plus à fumer, mais empêche bon nombre de fumeurs et plus encore de fumeuses de s'arrêter. Et c'est vrai, plus de deux tiers des fumeurs prennent des kilos quand ils s'arrêtent: en moyenne 2,8 kilos pour les hommes et 3,8 kilos pour les femmes. 10 % des ex-fumeurs et 14 % des ex-fumeuses "gagnent" même plus de 13 kilos...


Retour au poids naturel
Cette prise de poids s'explique de plusieurs façons, mais la principale est le retour au poids naturel, c'est-à-dire à celui que le fumeur aurait eu s'il n'avait pas fumé. La nicotine augmente en effet - artificiellement - les dépenses énergétiques de l'organisme. Les grands fumeurs "brûlent" ainsi 200 à 400 calories de plus par jour que les non-fumeurs. Explication: la nicotine freine la sécrétion d'insuline, l'hormone responsable du stockage des graisses, et augmente les dépenses d'énergie. À l'arrêt du tabac, la sécrétion d'insuline remonte, les dépenses énergétiques diminuent et l'ancien fumeur peut ainsi prendre 100 à 150 grammes par jour - de la graisse - surtout s'il continue à se nourrir comme avant et à ne pratiquer aucune activité physique. L'augmentation de l'insuline provoque aussi des fringales et une attirance pour les aliments sucrés. Et comme l'effet coupe-faim de la cigarette disparaît, l'appétit augmente, surtout le premier mois. Résultat: les kilos s'accumulent...


Stratégie antipoids
Cela dit, grossir à l'arrêt du tabac n'est pas une fatalité puisqu'un tiers des fumeurs ne prennent pas de poids. Il est possible de se maintenir ou de limiter la prise de kilos - plus faciles à reperdre un peu plus tard. Mais surtout pas de régime draconien: deux grosses contraintes en même temps, c'est trop et l'échec est garanti. Mieux vaut être raisonnable et adopter, dès le premier jour d'arrêt, quelques règles d'alimentation et d'hygiène de vie simples et de bons sens:
*réduisez les graisses, en particulier saturées, apportées par les charcuteries, les plats en sauce, les fromages, les viandes grasses, les viennoiseries, etc.;
*mangez des "bonnes" protéines pour garder vos muscles: viandes maigres, poissons, laitages allégés;
*consommez plus de fruits et de légumes que d'habitude;
*buvez davantage pour couper les fringales et éliminer (thé, eaux aromatisées, boissons aux édulcorants...);
*évitez de grignoter en dehors des repas;
*faites régulièrement de l'exercice physique: 1 heure de marche (à une bonne cadence) permet de brûler autant de calories que si vous fumiez 20 à 30 cigarettes. En même temps, vous contrôlerez les besoins compulsifs de tabac et vous diminuerez le stress, une cause de rechute.


Des aides
Vous pensez ne pas y arriver tout seul, vous redoutez de prendre trop de kilos? n'oubliez pas les consultations spécialisées antitabac** où l'on vous donnera des conseils pratiques adaptés à votre "profil" (mode de vie, habitudes alimentaires...). Les substituts nicotiniques (gommes, comprimés, patchs) disponibles en pharmacie sans ordonnance et un médicament (sur ordonnance) aident aussi à contrôler la prise de poids. Vous êtes, enfin, motivé ? parlez-en à votre pharmacien, il sera de bon conseil.


Sophie Albanel Bien être et Santé N° 211
* 31 mai 2004
** Coordonnées: www.tabac-info.net target=_blank


SURPOIDS OU CANCER?
Les risques liés au tabagisme sont sans commune mesure avec la prise de quelques kilos: cancer du poumon bien sûr mais aussi du larynx, du pharynx, de l'oesophage, de la vessie, maladies cardiovasculaires (infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral, artérite des membres inférieurs), bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO).

Tabac et prise de poids

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !



Connexion
lien recommandation

Recommander cet article:

Options

Format imprimable Envoyer cet article à un(e) ami(e)

Vote article
Score estimé: 0
Vote(s): 0

Prenez une seconde pour voter pour cet article
Excellent
Très bien
Bien
Moyen
Mauvais

Liens connexes
L'article le plus lu à propos de le tabac c'est tabou ...

Tous les logos et les marques présentes sur ce site appartiennent à leurs propriétaires respectifs.
Des détails sur les copyrights et les modules installés peuvent être trouvés Ici.

Vous pouvez syndiquer le contenu de ce site : Flux-RSS/RDF.

Les commentaires, les articles et le contenu sont quand à eux sous la responsabilité de leurs rédacteurs.
© by Syndicat des Pharmaciens du Haut-Rhin


Page générée en 0.0515 secondes, avec 13 requêtes SQL